Donner la parole au candidat

“Pour un candidat, il est bien plus valorisant d’être recruté en raison de ses capacités à convaincre en tant qu’individu plutôt que grâce à ses diplômes”. Ce jeune diplômé à Bac+5 fraîchement recruté par une enseigne de la grande distribution en est convaincu.

Anonyme, le recrutement sans CV offre de nombreux avantages aux candidats. Tandis que les dispositifs de recrutement classiques se focalisent sur la durée des expériences ou la nature du diplôme cette démarche se centre sur les compétences des candidats.

Elle replace chacun sur un pied d’égalité, sans discriminer les personnes au parcours atypique. Elle permet aux candidats de se projeter concrètement dans un poste, d’en comprendre les enjeux et de déterminer les compétences requises.

« C’est une solution pour rencontrer et recruter des candidats aux profils différents, aller au-delà du CV et de l’expérience sur le papier, qui n’est pas forcément significative, notamment pour un junior » confirme Stéphanie Kraemer, Chargée de recrutement chez Areva. Certains recrutés confient même que dans le cadre d’une annonce classique avec CV, ils n’auraient jamais osé proposer leur candidature.

« Lors des entretiens, explique Philippe Lacoste, Responsable recrutement chez Auchan, les recruteurs ne peuvent plus s’appuyer sur le CV. Ils doivent “challenger” le candidat sur ses réponses au questionnaire. C’est d’emblée plus concret ». Le savoir-faire par rapport au poste est donc valorisé. Et toutes les chances mises du côté du candidat…


< Un entretien plus…
10 commentaires à
“Donner la parole au candidat”
  1. Le 4 septembre 2012 à 19 h 05 min

    Radu
    a écrit :

    Selon Cnetfrance,En 2012 il est pre9vu qu’environ 50% des smartphones seonrt anime9 par Android, devant Symbian et Windows phone 7. Google pre9vois d’autre part de revoir la mone9tisation de youtube et notamment de mettre en ligne des chaines premium(payantes) offrants des services similaires aux chaines classiques : sport, se9ries, cine9ma etc. Suis-je donc le seul e0 me soucier de l’e9norme progression de ce qui n’e9tais e0 l’origine qu’un moteur de recherche. Un monopole n’est jamais bon surtout quand il s’agit d’organiser l’information mondiale. Google de9veloppe ses tentacules partout, dans tous les domaines. Bientf4t l’entreprise imposera sa loi aux e9tats.

  2. Le 25 mars 2011 à 15 h 20 min

    qammous
    a écrit :

    C’est vrai j’ai apprécié votre méthode.

    • Le 7 septembre 2012 à 3 h 26 min

      Maryori
      a écrit :

      I have to laugh at the Greens on this issue. Do they think Howard would pause for one second in apinovprg this pulp mill? They get upset because they want Garrett to take a heroic stance, stuff the election, look good in losing. Then Howard can approve the mill aferwards. But at least Garrett stood up like a man (fool). The Greens have the luxury of sitting on the side-lines and say whatever they like Labor should do.THEY should realise1. Howard is their worst enemy and the enemy of the environment2. This election is not going to be a walk-over and a few seats here and there may make the difference so they can’t act like millionaires with seats3. You simply cannot make a determination on how Green or not Labor is from this election campaign. But if you want to think about it look at the make-up of Labor they are mostly Green friendly.4. You will get a nuclear industry fast-tracked with Howard5. Howard & Co only intend fake action on Climate Change so as to not put out business [the green mafia]6. Labor is also strongly in favour of renewable energies7. Turnbull would be beholden to the right of the Liberal party. Don’t think he gets to push a more social Liberal party.There is only one issue at the moment winning the election. The pulp mill issue they need to play in terms of that.The Greens have the advantage of not being an alternative government. They can exist by appealing to one part of the spectrum. They should be like Labor single minded in outing Howard and his government it is only then can they make any decent headway on environmental issues.

    • Le 5 septembre 2012 à 2 h 53 min

      Kike
      a écrit :

      CHASER’S ROCK!!!!!!It’s stuff like this that make’s me proud to be Australian XDSeriously though, it lenethgid up what would have been an incredibly boring report on the apec conferance. Now if only they could have done something for 2010 s Election

  3. Le 11 novembre 2010 à 15 h 55 min

    Qammous
    a écrit :

    j’ai vraiment apprécié ce concept.
    Certes si le questionnaire est long, les candidats(les internautes) qui normalement ont l’habitude de ne pas trop s’attarder sur un site (max 5min sur une page web) termineront rarement le questionnaire, du coup vous n’aurez pas trop de questionnaire finalisé.
    C’est vrai que cette lourdeur dans ce processus (remplir le questionnaire) est bénéfique pour le recruteur puisqu’elle opére un filtrage préalable.
    Cependant il se peut que de bon profils pas trop patient, soient éliminés.
    J’attends vos feedback.
    @+

    • Le 16 novembre 2010 à 12 h 28 min

      c’est une méthode qui requiert un certain investissement mais c’est aussi un moyen de mesurer la motivation du candidat lors de la rédaction de ses réponses;
      vous avez apprécié justement ce type d’exercice!!!!

  4. Le 9 novembre 2010 à 9 h 43 min

    Phildo
    a écrit :

    C’est génial, mais comment fait-on ? Où remplit-on ce fameux inventaire de compétences ?

    • Le 4 septembre 2012 à 9 h 31 min

      Ibrahim
      a écrit :

      Bonjour,La e-re9putation d’un chercheur d’emploi et celle d’une enrtperise est primordiale pour mener e0 bien un processus de recrutement dans un cas comme dans l’autre.Et cela est encore plus vrai aujourd’hui of9 les enrtperises se dotent de DRH Nume9riques pour chercher les talents directement sur Internet. (ex. L’Ore9al, EDF, Schneider Electric )Pour la marque employeur et un cadre manager, je leurs pre9conise de se faire accompagner par un professionnel dont c’est le me9tier pour e9viter les erreurs fatales.Par exemple pour un candidat, j’optimise sa visibilite9 (et donc son recrutement) sur ses mots cle9s (expertise, compe9tences cle9s, diffe9renciation me9tier ) et non sur son seul nom et pre9nom.J’accompagne mes clients en les dotant d’outils d’avant vente, de vente et d’apre8s vente de candidat ou de marque employeur.Je suis e0 votre disposition pour re9pondre e0 vos questions.A tre8s bientf4t.Laurent Rignault

    • Le 16 novembre 2010 à 12 h 19 min

      vous pouvez vous connecter sur le site http://www.apec.fr et identifier les offres sur”postuler sans CV

      • Le 4 septembre 2012 à 22 h 42 min

        Ashok
        a écrit :

        Le titre de votre article ne refle8te pas ce qui y est e9crit. Si 14% des spe9cialistes du remctuerent disent avoir de9je0 refuse9 un candidat e0 cause d’informations trouve9es sur Internet, cela n’est pas du tout e9quivalent e0 14% des candidatures refuse9es e0 cause d’informations trouve9es sur le net. Par exemple, si nous avons un panel de 1,000 spe9cialistes, 140 auront de9je0 refuse9 un candidat pour ces raisons mais, sans connaitre le pourcentage d’applications valide9es par rapport au nombre d’applications totales, il est impossible de dire que 14% des applications ont e9te9 refuse9es. Ou cela reviendrai e0 dire que 100% des applications ree7ues par ces 14% de recruteurs ont e9te9 refuse9es !

écrire un commentaire