Diversifier le sourcing

« La grande distribution est un secteur qui attire peu. Nous manquions de candidatures et, surtout, celles que nous recevions n’étaient pas adaptées. » (Philippe Lacoste, Responsable recrutement chez Auchan).

Selon une étude réalisée début 2010*, plus de la moitié des recruteurs disent rencontrer encore des difficultés pour identifier des profils en adéquation avec les postes à pourvoir. En effet, si d’une manière générale, le nombre de candidatures est en augmentation, dénicher la perle rare relève toujours de la gageure.

C’est notamment pour réduire ce type de difficultés que l’Apec a mis en place une nouvelle forme de recrutement, sans CV, ni lettre de motivation, baptisé “Questions de compétences – recruter sans CV”.

Cette démarche novatrice vise à évaluer les compétences tranférables, les aptitudes professionnelles et les motivations du candidat, basée sur un questionnaire en ligne. “cette nouvelle méthode permet d’avoir des candidats auxquels on aurait pas forcément pense à travers des systèmes classiques” déclare Alain Bendavid, Directeur des Ressources Humaines de KONIKA MINOLTA.

En effet, cette démarche permet ainsi à l’entreprise d’enrichir et de diversifier ses sources de recrutement en ne jugeant plus les candidats sur leurs parcours mais sur la concordance de leurs compétences avec le poste proposé. Comme cette jeune diplômée de 23 ans qui, avec un diplôme d’ingénieur en génie mécanique en poche, n’aurait jamais pensé rejoindre le monde de la grande distribution. Cela fait pourtant un an qu’elle a intégré un grand groupe en tant que chef de rayon enfant. Et qu’elle s’y épanouit pleinement depuis…

* cf note de conjoncture Apec, 2ème trimestre 2010


< Innover pour séduir…
3 commentaires à
“Diversifier le sourcing”
  1. Le 1 novembre 2011 à 21 h 12 min

    Nom (obligatoire)
    a écrit :

    Je m’appelle Georgy Mayotte.Le nouveau concept de recrutement me semble juste.

  2. Le 8 mai 2011 à 8 h 27 min

    Francis GAUTHIER
    a écrit :

    Amené à accompagner des cadres, je leur parle de cette excellent initiative.
    Cependant, il me manque une information essentielle :
    Comment le chercheur d’emploi peut-il participer ?
    Quelles démarches ?
    (peut-être ai-je manqué une info ou un lien)
    Que dois-je leur répondre pour être efficace ?

    • Le 7 septembre 2012 à 5 h 09 min

      Frentyz
      a écrit :

      Eduardo,See my problem with this is that there is no cotsuinttion in the UK, period. There are 26 other EU Constitutions (potentially) all of whom deal with privacy differently. So while the global approach might fly in some quarters the right to privacy in many cases in unenumerated and certainly not unlimited. My comment on proportionality was meant fully in the legal sense of the test.The objective of an impugned provision should a state have need to over ride a right (e.g., Right to Silence, Freedom of Expression or Privacy) must be of sufficient importance to warrant overriding a cotsuinttionally protected right. It must relate to concerns pressing and substantial in a free and democratic society. The means chosen must pass a proportionality test. They must:(a) be rationally connected to the objective and not be arbitrary, unfair or based on irrational considerations;(b) impair the right as little as possible;(c) be such that their effects on rights are proportional to the objective. That to me highlights that in reality other places exist outside the US, e.g., China. I know people may not want a long a protracted discussion on that. But it amazes me how packets flow in such an orderly fashion into and out of that jurisdiction.Who are regulators!? They do not generally vindicate or uphold cotsuinttional rights unless they are regulating an environment. They are merely interested in markets, market economics and potentially secondary technology dependant developments. Currently the Internet is out of scope.The extract in my view is far from a globally aware vision of the reality. While again I’d tend to support the over all goal.

écrire un commentaire