Innover pour séduire les meilleurs candidats, voir les candidats autrement

« Ce nouveau service nous permet d’avoir une nouvelle méthode originale de sourcing , et de générer du un volume de candidatures plus important ; ce qui, dans un contexte de “guerre des talents”, est un plus indéniable pour attirer le meilleur candidat. » A écouter Alain Bendavid, Directeur des ressources humaines de Konica Minolta, la concurrence est rude sur le marché de l’emploi, et pas seulement pour les candidats.

Aujourd’hui, qu’ils travaillent pour Konica Minolta, Veolia Eau ou Areva, les recruteurs des grandes entreprises confient l’importance de se démarquer par des méthodes innovantes afin de séduire les profils les plus brillants.

Sans doute lassés de reproduire des cv retraçant cursus scolaire et parcours professionnel, les candidats – quoiqu’un peu désarçonnés au début – semblent ainsi très motivés par l’idée de se présenter en faisant valoir leur compétences, plutôt qu’en tentant de séduire les recruteurs par une lettre de motivation « classique » .

Il apparaît même que parmi ceux qui décident de postuler à des offres de recrutement sans cv, certains auraient été découragés par une offre d’emploi traditionnelle. Une manne de profils
« atypiques » jusqu’alors négligée, et qui permettra peut-être aux entreprises de se singulariser au niveau des postes stratégiques.

Les premières expériences le montrent en tout cas, le nombre de postulants est plus élevé. Chez Areva, sur 300 candidats concernés par le premier questionnaire, 84 ont répondu intégralement, 12 ont été reçus en entretien, et 2 ont été recrutés pour des postes d’ingénieur en maintenance de chantier.


< François Ludemann,…
Diversifier le sour… >
2 commentaires à
“Innover pour séduire les meilleurs candidats, voir les candidats autrement”
  1. Le 23 novembre 2010 à 20 h 11 min

    anselme
    a écrit :

    J’ai été recruté récemment par le Groupe PREVOIR (assurances à la personne). L’essentiel du process est basé sur le parcours du candidat durant sa candidature , jusqu’aux entretiens et tests de mises en situation et de personnalité.
    (assessment center)
    La méthode permet au recruteur d’analyser le candidat en situation réelle, d’en connaître ses capacités et ses résistances.
    C’est aussi un vrai challenge pour le candidat.
    La méthode permet également de reléguer trés loin le cv au profit de la personnalité du candidat .
    Le cv n’est qu’une photo à un instant “t”, dans lequel trop de recruteurs (la quasi totalité) se retranchent dans un objectif de sélections facile, rapide et subjectif.
    “Recruter sans cv” nécessite une approche approfondie de suivi des candidatures, un véritable effort que trop peu de recruteurs ont le courage d’investir.
    C’est pourtant la méthode qui permet de découvrir les meilleurs talents, mais aussi de faciliter leur intégration dans l’entreprise.
    Amis recruteurs, ayez le courage de changer votre fusil d’épaule…

    • Le 1 décembre 2010 à 19 h 05 min

      merci pour ce témoignage qui nous permet de se rendre compte que l’on peut recruter un candidat sans cv et surtout le mettre en situation réelle.L’assessment center est un processus ou le candidat travaille sur des situations réelles et doit résoudre en temps réel des problématiques.vous avez raison ces méthodes vont demander du temps et de l’investissement pour les recruteurs mais c’est l’occasion de chercher des candidats de profils trés différents.

écrire un commentaire